Nouveau MINI Countryman

Un Countryman plus grand et plus moderne Partageant sa plateforme modulaire avec la BMW Série 2 Active Tourer, le nouveau Countryman devient plus « maxi » que « mini », avec des dimensions en hausse de 20 cm en longueur Ses lignes deviennent plus modernes et robustes, dans la lignée des dernières productions de la marque avec un positionnement de baroudeur affirmé : protections en plastique noir ceinturant la caisse, sabots en aluminium, ainsi que des optiques redessinés, dont des projecteurs avant à LED (en option). Le Countryman s’est mis au goût du jour en embarquant une flopée d’équipements qui manquaient à son aîné : écran tactile de 8,8 pouces, feux 100% à diodes , régulateur de distance , caméra de recul , freinage automatique en ville, stationnement semi-automatique , affichage tête haute , hayon électrique obéissant au mouvement du pied . La gamme ne compte pour l’instant que quatre moteurs, mais offre un large choix : 4×4, BVA, sept finitions dont deux réservées aux entreprises. Au total, 98 versions différentes. Les prestations routières néanmoins s’améliorent : jamais le Countryman n’avait délivré un tel niveau de confort et de stabilité. Le train avant est même bluffant d’efficacité. Il faut dire que le Countryman adopte pour la première fois une suspension pilotée, permettant de choisir entre 3 modes de conduite et donc ainsi éviter les compromis Un Countryman plus grand et plus moderne Partageant sa plateforme modulaire avec la BMW Série 2 Active Tourer, le nouveau Countryman devient plus « maxi » que « mini », avec des dimensions en hausse de 20 cm en longueur Ses lignes deviennent plus modernes et robustes, dans la lignée des dernières productions de la marque avec un positionnement de baroudeur affirmé : protections en plastique noir ceinturant la caisse, sabots en aluminium, ainsi que des optiques redessinés, dont des projecteurs avant à LED (en option). Le Countryman s’est mis au goût du jour en embarquant une flopée d’équipements qui manquaient à son aîné : écran tactile de 8,8 pouces, feux 100% à diodes , régulateur de distance , caméra de recul , freinage automatique en ville, stationnement semi-automatique , affichage tête haute , hayon électrique obéissant au mouvement du pied . La gamme ne compte pour l’instant que quatre moteurs, mais offre un large choix : 4×4, BVA, sept finitions dont deux réservées aux entreprises. Au total, 98 versions différentes. Les prestations routières néanmoins s’améliorent : jamais le Countryman n’avait délivré un tel niveau de confort et de stabilité. Le train avant est même bluffant d’efficacité. Il faut dire que le Countryman adopte pour la première fois une suspension pilotée, permettant de choisir entre 3 modes de conduite et donc ainsi éviter les compromis

Plus d’infos: https://theautomobilist.fr/essai/essai-mini-countryman-2-the-big-one-115856